Réduire notre empreinte environnementale

Nos actions sont menées en cohérence avec nos 3 engagements

  • baisse de 3 % des consommations d’énergie en 2020,
  • réduction de 5 % du volume des déchets produits d’ici 2023,
  • 100 % des nouveaux bâtiments certifiés HQE ou équivalents à partir de 2020.

Axe5 engagement 1
Baisse de 3 % de la consommation d’énergie en 2020

Axe5 engagement 2
Réduction de 5 % du volume des déchets d’ici 2023

Axe5 engagement 3
100 % des nouveaux bâtiments certifiés HQE* ou équivalent à partir de 2020

Engagement 1 : Baisse de 3 % de la consommation d’énergie en 2020

Annebelle BillyAnabelle Billy, Directrice Technique immobilier du Groupe

« Réduire notre consommation en assurant un confort optimal est un défi. Nous voulons aller plus loin et atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour cela, baisser la consommation d’énergie dans les bâtiments existants est un levier essentiel car ils représentent 34 % de notre empreinte carbone ».

Nous investissons dans des plateformes de relevés de consommation via nos factures qui permettent de détecter des surconsommations et de mieux régler nos équipements. Nous avons mis en œuvre des contrats de performance énergétique : un fournisseur partenaire finance pour nous une chaudière plus performante ou une isolation et se rémunère sur l’énergie non consommée. Chaque établissement se mobilise de plus en plus, avec un accompagnement régional et national pour repérer les écarts et généraliser les bonnes pratiques.

Cet objectif annuel de réduction de 3% concernent tous nos sites et va s’inscrire dans la stratégie bas carbone que nous sommes en train de définir pour les 6 pays en intégrant chaque réglementation nationale. Pour cela, nous venons de recenser toutes nos dépenses énergétiques dans tous nos bâtiments. Nous sommes en train de fixer des objectifs de baisse atteignables chaque année pendant 5 à 10 ans et de déterminer des moyens adaptés. Cette stratégie sera finalisée au dernier trimestre 2020 et devra contribuer de manière décisive à la baisse significative de nos émissions carbones à long terme, à côté des autres émissions principales de CO 2 : l’alimentation (26 % de notre empreinte carbone), les déplacements en transports de nos équipes (10 %) mais aussi les achats (16 %).

Engagement 2 : Réduction de 5 % du volume des déchets d’ici 2023

Alexis Lemeillet, co-fondateur de la start-up Take a waste

« Pour mieux gérer les déchets dans tous ses établissements, Korian travaille d’une part à réduire les quantités générées, d’autre part à améliorer le tri et le recyclage. Globale, sa démarche se déploie progressivement et systématiquement ».

En France en 2018, et en Allemagne en 2019, notre start-up française « Take a waste » a mené une étude afin d’analyser les coûts et les volumes de déchets générés par les établissements et de comprendre les pratiques de tri des équipes. Près de 50 sites ont été audités et des pistes concrètes d’optimisation identifiées.
Ce diagnostic est dupliqué dans les autres pays d’Europe en 2020. Il permet de constituer des tableaux de bords de suivi de la performance des établissements, de prioriser les actions et d’apporter un accompagnement personnalisé qui vise tous les sites à fin 2023. Les économies financières réalisées permettent progressivement de mettre en place en France la valorisation des bio-déchets, comme c’est déjà le cas dans 100 % des sites en Allemagne.

Engagement 3 : 100 % des nouveaux bâtiments certifiés HQE* ou équivalent à partir de 2020

Alessandro BartucciAlessandro Bartucci, Directeur de l'immobilier Korian Italie

« Dans son parc, Korian dispose déjà de bâtiments certifiés, comme il se doit, par des organismes indépendants. Pour accélérer cette démarche, la décision de certifier toutes les nouvelles constructions a été prise en 2019 pour les nouveaux bâtiments construits en 2020 ».

En Italie, cela nous a conduit, fin 2018, à nous orienter vers une nouvelle stratégie qui accorde une attention toute particulière à l’utilisation des énergies renouvelables et des matériaux à faible impact en particulier le bois. Cette stratégie a été expérimentée pour notre bâtiment de Sondrio, construit avec des structures en bois préfabriquées ; et nous avons décidé de l'adopter pour tout nouveau projet.

Ce choix nous permet d'offrir une réponse positive sur l'éco-durabilité, et, grâce aux propriétés passives de l'enveloppe des bâtiments d’assurer un confort thermique optimal. Pour les installations et les équipements, nous avons aussi étudié et validé l'utilisation d'un système de micro-cogénération qui combine la production d'électricité et de chaleur à partir d'une seule centrale.

Pour certains de nos projets de constructions neuves, nous adoptons le concept novateur que nous développons : l’association dans la même résidence d’une maison de retraite médicalisée et des appartements avec services, plus de l’habitat en colocation dans deux sites.