Thérapie non-médicamenteuse : la poupée du bonheur

Groupe

Coup de projecteur sur une nouvelle initiative du groupe Korian : la « Doll Therapy », ou « thérapie par la poupée », en soutien aux personnes âgées atteintes de maladies neurodégénératives.

Depuis quelques temps, la maison de retraite Korian « Les Jardins d'Alésia » situé dans le 14ème arrondissement de Paris, propose à ses résidents, des personnes âgées autonomes et des malades atteints d'Alzheimer, une nouvelle thérapie à l'aide de poupées. L'objectif : calmer les angoisses des résidents touchés par des troubles cognitifs importants. La Doll Therapy peut permettre à ces personnes de retrouver une certaine autonomie et de regagner le sens des responsabilités. « Prendre la poupée dans ses bras, remettre sa robe ou lui peigner les cheveux sont des gestes qui ont déjà été connus par les personnes âgées, explique Sara Lobato da Rosa, psychomotricienne du Groupe. Cela leur apporte du réconfort. Si par exemple, le moment de la toilette est un peu plus angoissant, un peu plus douloureux, elles peuvent réclamer la poupée. Celle-ci reste donc toujours à portée de mains. » Innovante et non-médicamenteuse, cette méthode thérapeutique obtient de très bons résultats. Ainsi, 8 pensionnaires de l'établissement, sujets à des troubles aigus du comportement, en bénéficient régulièrement. « Aujourd'hui, si nous n'avions pas ces approches dans nos établissements, les soignants et les familles seraient très démunis par ces situations d'agitation, de déambulation et de cris que peuvent parfois exprimer les personnes âgées atteintes par ces troubles cognitifs », ajoute le Dr Didier Armingaud, Directeur Médical, Ethique et Qualité Groupe Korian.

Source : Radio Classique, émission du 05.06.2017

http://www.doctissimo.fr/sante/diaporamas/doll-therapy-poupee-alzheimer

Télécharger la news