Être Directeur de Clinique chez Korian : le métier vu par Naima Dib, directrice d’une clinique de Soins de Suite et de Réadaptation

« Dans le Groupe, nous gardons notre propre identité » 

 

Postuler

Bienveillance

« Je cherche constamment à optimiser les interactions entre les métiers et à faire évoluer les organisations, au profit d’une culture qualité-sécurité des soins et de la qualité de vie au travail. »

Responsabilité

« Diriger un établissement Korian, c’est donner de la visibilité au projet qui vous anime comme à celui de l’entreprise, et accorder sa confiance aux salariés comme à l’ensemble des parties prenantes. »

Initiative

« Tout en étant dans un grand groupe, le Directeur d’établissement reste maître à bord avec une véritable autonomie dans ses choix de gestion et de management. »

Transparence

«J’ai pu appliquer et transformer en comportements les valeurs Korian comme la transparence et la bienveillance en faisant évoluer les organisations du travail. »

 

Trajectoire
Naïma Dib entre chez Korian en 2012 en tant que Responsable qualité régionale en Île-de-France ; son périmètre couvre 15 établissements, maisons de retraite médicalisées et cliniques. Trois ans plus tard, elle quitte le siège du Groupe pour l’opérationnel en acceptant, à 33 ans, la direction de la clinique Val de Seine à Louveciennes. Aujourd’hui, la clinique vient de faire peau neuve et les 3 000 m2 qui accueillent 66 patients, ont été rénovés. L’établissement qu’elle dirige a reçu la certification de la Haute Autorité de Santé en niveau A. Et une double direction vient d’être proposée à Naïma à la Clinique Korian Canal de l'Ourcq.

 

Postuler

 

Être Directeur de Clinique chez Korian : le métier vu par Naima Dib, directrice d’une clinique de Soins de Suite et de Réadaptation

« Dans le Groupe, nous gardons notre propre identité » 

 

Postuler

Bienveillance

« Je cherche constamment à optimiser les interactions entre les métiers et à faire évoluer les organisations, au profit d’une culture qualité-sécurité des soins et de la qualité de vie au travail. »

Responsabilité

« Diriger un établissement Korian, c’est donner de la visibilité au projet qui vous anime comme à celui de l’entreprise, et accorder sa confiance aux salariés comme à l’ensemble des parties prenantes. »

Initiative

« Tout en étant dans un grand groupe, le Directeur d’établissement reste maître à bord avec une véritable autonomie dans ses choix de gestion et de management. »

Transparence

«J’ai pu appliquer et transformer en comportements les valeurs Korian comme la transparence et la bienveillance en faisant évoluer les organisations du travail. »

 

Trajectoire
Naïma Dib entre chez Korian en 2012 en tant que Responsable qualité régionale en Île-de-France ; son périmètre couvre 15 établissements, maisons de retraite médicalisées et cliniques. Trois ans plus tard, elle quitte le siège du Groupe pour l’opérationnel en acceptant, à 33 ans, la direction de la clinique Val de Seine à Louveciennes. Aujourd’hui, la clinique vient de faire peau neuve et les 3 000 m2 qui accueillent 66 patients, ont été rénovés. L’établissement qu’elle dirige a reçu la certification de la Haute Autorité de Santé en niveau A. Et une double direction vient d’être proposée à Naïma à la Clinique Korian Canal de l'Ourcq.

 

Postuler