Qualité de vie au travail des collaborateurs

L'épanouissement, le bien-être au travail, l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée sont au cœur de nos préoccupations.

Dans cette perspective, nous engageons nos actions autour : 

  1. D’une attention redoublée sur les conditions et la qualité de vie au travail, et en particulier la santé et la sécurité au travail
  2. D’un engagement fort en faveur de la diversité, et en particulier une attention forte portée aux 82% de femmes dans notre Groupe
  3. De parcours de formation individualisés
  4. De parcours d'intégration individualisés
  5. D’organisations de travail agiles, autour de plannings de travail adapté

À L’ÉCOUTE DES COLLABORATEURS

Un dialogue social fructueux

L’installation d’un Comité d’Entreprise Européen en juin 2020, dont l’accord, signé en avril 2019 avait été salué comme le premier du secteur, marque une étape importante dans la construction d’un dialogue social ouvert, responsable et mature au niveau européen. L’ambition qu’il porte est de faire progresser le contrat en Europe, en s’appuyant sur le dialogue social fort et local au niveau de chaque pays.

Deux groupes de travail permanents ont été créés, consacrés aux questions sociales (emploi, formation, mobilité, égalité professionnelle, diversité) et à la santé (sécurité, prévention des risques professionnels et qualité de la vie au travail).

Claude Vaussenat, Secrétaire du Comité d’Entreprise Européen Korian :
« Les groupes de travail constitués dans le cadre du Comité Européen seront, j’en suis certain, une réelle opportunité d’échange et de déploiement de bonnes pratiques d’un pays à l’autre.  Il est primordial que cette instance demeure un lieu de partage, privilégiant la transparence, avec le souci du respect de chacun, dans le but unique de défendre l’intérêt des salarié(e)s, femmes et hommes du groupe Korian en Europe ».
Sophie Boissard, Présidente du CEE, directrice générale du groupe Korian :
« Le Comité d’Entreprise Européen de Korian permet de marquer une nouvelle étape dans la construction d’un dialogue social ouvert, responsable et mature au niveau européen afin de faire progresser le contrat social Korian dans tous les pays où le Groupe est implanté en Europe et de délivrer notre promesse du « soin à cœur » en concertation avec les représentants des salariés ».

 

L’enquête d’engagement conduite auprès de l’ensemble de nos collaborateurs

Tous les deux ans en Europe, nous menons un baromètre interne de satisfaction des collaborateurs baptisé « Kommunity » réalisé en digital auprès de tous les collaborateurs du Groupe.
 
Il évalue la mission et fierté au travail, le sentiment d'appartenance à leur établissement et au Groupe, l'environnement de travail, la collaboration entre les équipes et le développement des compétences.

Les résultats de la dernière enquête 2019, montrent :

  • 75% de collaborateurs sont engagés dans leur mission
  • 90 % de collaborateurs sont fiers de leur travail

 

Dispositifs d’écoute et d’aide aux collaborateurs

Pour participer à l'amélioration du bien-être au travail de nos collaborateurs, le service social est un lieu privilégié d'information, de conseil, d'écoute et d'orientation, neutre et confidentiel, qui répond à différents types de problématiques liées à la situation sociale, familiale et professionnelle, au logement, à la santé, l’accès aux droits.

Un accompagnement spécifique est proposé par les assistantes sociales pour les collaborateurs aidants, qui viennent en aide à une personne dépendante de leur entourage, comprenant notamment une aide pour financer les prestations d’aides à domicile ou une solution de répit ainsi qu’un complément pour diminuer la perte de revenu lors d’un congé de solidarité familiale. L’extension du don de jours de repos au conjoint ou au parent âgé du collaborateur, en plus de l’enfant du collaborateur, est également possible. Un fonds d’action sociale santé est mis en place pour aider les collaborateurs en difficulté à assumer des frais de santé.
Par ailleurs, une ligne d'écoute psychologique, anonyme et confidentielle, permet à nos collaborateurs d'échanger, d'être soutenus et de prendre du recul sur une situation difficile vécue.  

Dans les autres pays du Groupe également, une évaluation des risques professionnels est réalisée. En Italie et en Espagne par exemple, il existe sur chaque site un Comité de santé, composé de collaborateurs et de représentants de l’entreprise.

LA SANTÉ, LA SECURITÉ ET LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL : NOTRE PRIORITÉ

Véritable pilier managérial, la qualité de vie au travail, la santé et la sécurité des collaborateurs constituent des priorités pour Korian. Des échanges réguliers ont lieu sur ces enjeux avec les partenaires sociaux.

Fin 2019, convaincu que la prise de conscience collective est la condition première à tout progrès en matière de santé et de sécurité au travail, Korian confirme cet engagement à l'échelle européenne, en rédigeant et en signant la charte santé et sécurité au travail.

En France, nous avons été la première entreprise du secteur à signer un accord sur la Qualité de Vie au Travail avec la majorité des Organisations Syndicales présentes dans l'entreprise dès octobre 2017, qui sera renouvelé prochainement.

Nous portons une attention particulière à la prévention des accidents, l'évaluation des risques professionnels et la gestion des risques psychosociaux. Nous assurons la promotion, auprès de nos équipes, des bons gestes et des bonnes postures pour limiter les risques d'accident et les maladies professionnelles. Des formations dédiées sont proposées par Korian Academy à l'ensemble de nos collaborateurs afin d'améliorer le confort et la sécurité des manutentions et réduire les troubles musculosquelettiques (TMS) mais également psychosociaux, lors de situations conflictuelles par exemple.

En Belgique, des programmes spécifiques autour de la gestion du stress (méditation, respiration, yoga, etc.), de la sécurité routière et du respect au travail ont été menés dans tous les établissements par la médecine du travail.

La Fondation Korian Allemagne a développé pour le personnel soignant une formation sur le management du stress et le soin pour soi, sur un modèle interactif alliant notamment des exercices de respiration, yoga et accompagnement à un meilleur équilibre vie privée-professionnelle. De même une application digitale avec le partenaire « Humanoo » offre aux salariés Allemands un bouquet de services et de bonnes pratiques pour améliorer sa situation de santé au travail.

Partout en Europe, des ergonomes participent aux projets de rénovation, de construction mais aussi d'acquisition d'équipements adaptés permettant de diminuer les efforts physiques des collaborateurs.  Par exemple, des chambres équipées de rails motorisés au plafond permettent de transférer les résidents avec moins d’effort, facilitant la prise en soin, donc la relation soignant-soigné. En France, à Lyon, une « chambre-école », entièrement digitalisée et équipée de rails de transfert, permet de former à distance des aides-soignantes aux bons gestes et postures.

En maisons, les soignants utilisent à une tablette dotée d’un appareil photo, connectée au logiciel de soins, pour la dispensation de médicaments, le relevé de la douleur ou encore le suivi des plaies. L’infirmière ou l’aide-soignante y entre directement les données, ce qui accélère la transmission et évite les erreurs généralement liées aux doubles saisies.