Prendre soin de ceux qui prennent soin

Prendre soin de ceux qui prennent soin est notre priorité, afin de renforcer la qualité du travail pour les 56 000 collaboratrices et collaborateurs du Groupe, chaque jour, toute l’année, et de garantir une qualité des soins permanente. Cela consiste en premier lieu à renforcer le contrat social qui unit Korian à ses équipes en assurant un environnement de travail sûr et sain, en réduisant les accidents du travail et l’absentéisme associé, en contribuant à renforcer l’emploi permanent grâce à de meilleures organisations du travail, une meilleure planification des besoins et une réduction du turn-over, partout en Europe et en investissant sur nos managers de site et nos équipes, pierre angulaire du réseau.

Trois engagements concrets guident notre responsabilité sociale :

  • maintenir ou renforcer l’ancienneté moyenne des salariés, actuellement de 6,7 ans
  • investir dans la formation qualifiante, nous avons pour objectif d’avoir 8% des collaborateurs engagés dans un programme de formation d’ici 2023, soit un doublement par rapport à 2020
  • assurer la diversité à tous les niveaux de l’organisation. Nous visons à augmenter de 10 % le nombre de femmes dans le Top Management pour atteindre un ratio de 50 %.

Axe 2 engagement 1
Maintenir ou renforcer l’ancienneté moyenne des salariés, actuellement de 6,7 ans

Axe 2 engagement 2
8% des collaborateurs engagés dans un programme de formation qualifiante d'ici 2023

Axe2 engagement 3
50% de femmes dans le top management d'ici 2023

Chiffres clé en 2019 en France :

Engagement 1 : Maintenir ou renforcer l’ancienneté moyenne des salariés, actuellement de 6, 7 ans

Nadège PlouNadège Plou, Directrice des Ressources Humaines France

« L'objectif : maintenir et augmenter l'ancienneté moyenne dans le Groupe, en s'appuyant sur les meilleures pratiques identifiées dans les pays pour améliorer le « contrat social Korian ».

La qualité des soins apportés au quotidien par nos collaborateurs aux résidents, aux patients et aux personnes à domicile passe par l’ancienneté. Car il faut qu’ils maîtrisent leur poste, qu’ils se sentent bien et qu’ils aient l’esprit libre, afin d’offrir le supplément d’empathie qui transcende les gestes professionnels. L’ancienneté est également essentielle face à des personnes qui présentent des troubles neurologiques pouvant se dégrader si elles ne voient pas les mêmes visages.

Pour parvenir à maintenir et renforcer cette ancienneté, alors que les candidats à l’emploi dans notre secteur se raréfient et que le turn-over est élevé, nous avons défini un nouveau « contrat social ». Il réunit tout ce que nous promettons dans la durée, en tant qu’employeur, à nos collaborateurs dès les premiers contacts (accueil et intégration) et sur l’ensemble de la vie professionnelle (sécurité et santé au travail, formation, promotion professionnelle…).

Nous réduisons la précarité en transformant des CDD en CDI, nous proposons des rémunérations souvent supérieures à celle du secteur, et nous encourageons l’ascension professionnelle en investissant massivement, via notre institut de formation, la Korian Academy, dans des parcours de formation diplômants (VAE). Ces formations sont fondamentales pour acquérir les gestes et les procédures, mais c’est la façon de les appliquer et l’expérience accumulée qui font toute la différence.

Cette ancienneté se forge avec des moyens et du temps mais aussi grâce une grande attention portée au quotidien à ceux qui prennent soin. C’est pourquoi nous avons délégué la mise en œuvre de ce contrat social aux établissements et aux managers de proximité. Ils sont formés à faire grandir leurs équipes et à acquérir la sensibilité requise pour être attentifs à chacun car nous connaissons la force de la symétrie des attentions : un manager attentif à son collaborateur, c’est un collaborateur attentif à ceux qu’il accompagne, une meilleure qualité de vie au travail et un engagement pérenne au bénéfice d’une prise en soin toujours plus professionnelle et humaine.

Engagement 2 : 8 % des collaborateurs engagés dans un programme de formation qualifiante d’ici 2023

Christophe GuilleryChristophe Guillery, Directeur de la Korian Academy France

« Korian a l’ambition de devenir une entreprise apprenante, référente de son secteur. Respecter cet engagement, c’est doubler le nombre de collaborateurs dans un parcours qualifiant par rapport à 2020 ».

Nous visons l’excellence dans la qualité de l’accompagnement qu’apporte chaque métier, depuis les soignants jusqu’aux techniciens en passant par nos chefs cuisiniers. C’est pourquoi nous avons fait de la formation, placée au cœur de notre contrat social, notre levier essentiel face à deux enjeux : recruter dans un secteur en pénurie de candidats et fidéliser nos équipes.

Reconnaître l’expertise de nos collaborateurs est notre priorité. Nous leur offrons l’opportunité de développer des compétences tout au long de leur carrière, de choisir et d’accéder à des parcours professionnels facilement, notamment grâce au e-learning. Nous privilégions la Valorisation des Acquis de l'Expérience (VAE) afin que, forts de leurs connaissances et de leurs expériences reconnues par des diplômes, les salariés de Korian puissent évoluer, valoriser leurs acquis et s’épanouir professionnellement.

Miser sur la formation qualifiante contribue également à l’attractivité de notre secteur. Avant même l’embauche, de plus en plus de jeunes peuvent venir apprendre un métier chez nous via l’apprentissage, filière nouvelle dans notre secteur. Des non-salariés peuvent aussi accéder par exemple à notre passeport gériatrique, la spécialisation que nous avons conçue pour les aides-soignants et les infirmiers accompagnant des aînés. Notre Academy crée en effet des contenus pédagogiques, en lien avec des « sachants » afin d’apporter des formations adaptées aux attentes du terrain.

De nombreux modules en e-learning sont développés afin de faciliter leur accès au niveau de chaque établissement. En 2019, près d’un salarié sur deux en a bénéficié. Pour atteindre cet objectif ambitieux de 8 % d’ici à 2023, portés par ces enjeux à relever, nous redoublons d’efforts.

 

Engagement 3 : 50% de femmes dans le top management d'ici 2023

Remi boyerRémi Boyer, Directeur des ressources humaines & RSE groupe Korian

« Les collaborateurs de Korian présentent une grande diversité de profils, de nationalités et d’âge, en particulier dans les métiers du soin et du service. Engagé en faveur de l’égalité hommes - femmes, Korian veille à la reconnaissance des femmes à tous les niveaux ».

Chez Korian, 83 % de nos collaborateurs sont des femmes mais elles ne sont que 46 % dans le top management. Majoritaires dans notre effectif, elles sont moins présentes en haut de la pyramide hiérarchique, notamment à des postes clés. Les femmes sont également majoritaires parmi les résidents et les patients que nous accueillons dans nos maisons et cliniques. Il est donc important que des femmes soient à leur écoute, portent leur voix, captent leurs besoins ou ressentis et influencent de leurs points de vue nos offres et nos fonctionnements.

D’où l’engagement que nous avons pris de rééquilibrer le nombre de femmes à tous les niveaux hiérarchiques et dans tous les métiers. Nous souhaitons progresser en équité afin que tous nos salariés puissent développer leurs compétences, être promus, se réaliser et s’épanouir tout au long de leur parcours professionnel.

Pour atteindre l’objectif ambitieux de 50 % de femmes dans le top management, au-delà du respect des réglementations dans les pays où nous sommes présents, nous nous sommes dotés d’une règle : une femme au moins doit figurer dans la short-list pour tout recrutement à un poste de direction.
Nous avons créé également en 2019 un Club des femmes Korian, à la fois club de partage pour susciter des vocations et club de réflexion sur toutes questions liées à la présence des femmes dans le Groupe, qui oriente nos politiques de ressources humaines. Nous avons la chance d’avoir des femmes talentueuses au sein de notre entreprise, cet engagement nous aide à les identifier et à mieux les valoriser.