Le métier d'aide soignant - Angélique Dubourguet

Le métier d’aide-soignant à travers l’expérience d’Angélique Dubourguet

« Notre accompagnement et nos soins sont personnalisés en fonction de chacun de nos résidents »

Angélique Dubourguer - Aide soignante

Bienveillance

« L’écoute et la patience sont les qualités indispensables à notre fonction. Que ce soit durant la toilette ou le repas des résidents comme lors de notre présence à leurs côtés. »

Responsabilité

« Quand ma directrice m’a proposé d’entreprendre une démarche de VAE d’Aide-soignante au sein de la Korian Academy, je n’ai pas hésité un instant. Aujourd’hui, je suis diplômée. »

Initiative

« Il faut diriger les patients dans les gestes de la vie quotidienne qu’ils oublient. Parler avec eux de leur vie passée, avec des mots simples, nous aide à mieux les comprendre et à réagir plus vite. »

Transparence

« J’arrive à bien concilier vie professionnelle et vie privée. Et quand je termine mon service, je fais une coupure. Une mise à distance indispensable. »

 

Trajectoire :

Angélique Dubourguet aurait dû logiquement travailler dans un laboratoire après l’obtention de son BTS en biologie analyses et contrôles. Les opportunités de la vie en ont décidé autrement. Durant les vacances scolaires, elle est venue effectuer des remplacements à la maison Korian Portes de Sologne à Vierzon et, en 2009, elle est embauchée en CDI comme agent de vie sociale. Elle tente de passer seule son diplôme mais abandonne, dépassée par la lourdeur des démarches. Aussi, quand plus tard, sa directrice lui propose de l’inscrire en VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) de ASD (Aide-Soignante Diplômée) par le biais de la Korian Academy, Angélique Dubourguet, toujours aussi motivée, n’hésite pas un instant. Diplômée, elle prend ses fonctions dans l’espace Aloïs, un espace de vie aménagé au sein de la résidence pour les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer ; bientôt, elle va suivre une formation en vue d’obtenir son Passeport gériatrique et, pourquoi pas, un jour tenter l’école d’infirmière !

Envie de découvrir un autre témoignage ? Découvrez celui de Mollah Braimah, aide-soignante dans l’une de nos Maisons provençales.