Senior Living Group équipe ses maisons de moniteurs de CO2 dans la lutte contre le coronavirus

 

Senior Living Group est la première institution Korian à investir, en Belgique, dans l’achat de moniteurs de CO2 pour assurer le contrôle de la qualité de l’air ambiant dans ses 120 sites.

Afin de lutter contre le coronavirus dans ses maisons de repos et de soins, Senior Living Group a acquis des moniteurs de CO2 pour permettre une meilleure surveillance de la qualité de l’air dans l’ensemble de ses maisons de repos et de soins. Chacun des 120 sites sont équipés d’au moins un de ces moniteurs de CO2 garantissant une mesure objective. Les maisons de repos et de soins de plus grande taille ont reçu plusieurs appareils.

 

« Les moniteurs de CO2 seront utilisés en premier lieu pour contrôler la qualité de l’air dans les espaces publics comme les cantines où un grand nombre de personnes se retrouvent ensemble et retirent leur masque pour manger, ce qui accroît le risque de contamination. Nous inspirons tous de l’oxygène et expirons du CO2. Si le taux de CO2 dans une pièce est trop élevé, il est temps de renouveler l’air intérieur, en aérant par exemple. En cas de présence dans la pièce d’un virus sous forme d’aérosol (à savoir de fines gouttelettes qui subsistent dans l’air et sont émises par un résident ou un membre du personnel contaminé mais ne présentant pas nécessairement de symptômes), la charge virale pourra ainsi être diluée à temps. Ce qui réduit considérablement le risque de contamination pour les autres résidents et pour le personnel. Dans la lutte contre le coronavirus, il a été clairement démontré qu’une bonne qualité de l’air et une aération suffisante constituent des conditions essentielles, surtout dans des espaces fermés où plusieurs personnes restent longtemps ensemble.” Explique Peter Persyn, Medical & Ethical Counsel chez Senior Living Group.

 

Senior Living Group a opté pour le moniteur Renson Sense. Cet appareil mesure en continu le taux de CO2 dans la pièce où il est installé. Sur la base de différentes couleurs, il indique visuellement quand la qualité de l’air est mauvaise et quand il faut intervenir. Bleu clair signifie que la qualité est bonne, orange qu’elle est moyenne et rouge qu’elle est mauvaise(*). La mesure continue de la qualité de l’air peut être consultée en ligne au moyen de l’application « SENSE ». Grâce au Sense, nous possédons désormais un outil objectif nous permettant de savoir si l’air dans l’espace public où se trouvent les résidents est sain ou malsain. L’intervention manuelle qui s’en suit permet de réduire considérablement le risque de propagation de maladies ou de virus.

(*)

• Bleu : concentration en CO2 de moins de 800 ppm. La qualité de l’air est bonne.
• Orange : concentration en CO2 comprise entre 800 et 1200 ppm. Attention : la qualité de l’air se dégrade et il est temps de réagir.
• Rouge : concentration en CO2 de 1200 ppm (maximum légal selon l’A.R. des Lieux de Travail) et plus. La qualité de l’air dans le local est mauvaise et il est impératif d’entreprendre une action pour renouveler l’air intérieur.