Campagne 2020 de vaccination antigrippale dans tous nos établissements

Alors que la campagne de vaccination antigrippale a débuté en France, Korian, encourage fortement le personnel soignant et les résidents de ses 400 établissements français à se faire vacciner.

L’an dernier, plus de 60% en moyenne des salariés de nos maisons de retraite médicalisées ont été vaccinés et ce taux a dépassé les 90% pour ses résidents, plaçant Korian en pointe sur ce sujet. En outre, depuis 2018, pour renforcer la maîtrise du risque infectieux, Korian a intégré la grande étude menée par Santé Publique France qui vise à identifier précisément tout virus responsable d’une épidémie d’infection respiratoire aiguë en EHPAD.

Dans un contexte particulier, marqué par la persistance de la Covid-19, le Groupe a pris des mesures spécifiques pour s’assurer du bon déroulement de cette campagne. Ainsi, comme chaque année, Korian a lancé sa campagne dès le début du mois d’octobre et s’est fixé comme objectifs d’atteindre 100% de vaccination chez les salariés comme chez les résidents/patients. Korian a également lancé un challenge à ses équipes : être au moins aussi bien vaccinés que les résidents/patients. Enfin, la campagne doit se terminer avant le 2 novembre.

Par ailleurs, pour gérer au mieux la possible coexistence de deux virus aux symptômes souvent similaires – grippe saisonnière et Covid-19 – Korian a équipé ses établissements des tests de diagnostic rapide pour les deux virus, disponibles en permanence pour pouvoir détecter rapidement l’un ou l’autre des virus.

« Nos équipes médicales sont pleinement conscientes de la nécessité d’éviter la survenue d’une épidémie de grippe dans un contexte où la mobilisation doit se porter le plus possible sur la protection de nos résidents contre la Covid-19. Dans un contexte d’approvisionnements en vaccins qui pourrait se tendre, nous espérons que les stocks disponibles seront bien prioritairement réservés aux personnes fragiles et au personnel soignant, conformément aux instructions de l’Assurance-maladie » a commenté le Dr Paul-Emile Haÿ, directeur médical France Seniors.