Accompagner les aidants : une approche personnalisée

Accompagner  les aidants : une approche personnalisée  

Pourquoi ?

Leur nombre est évalué à près de 900 000 en Belgique, entre 8 à 11 millions en France, 3 à 5 millions en Allemagne, alors qu’en Italie 22,4 % des femmes de moins de 65 ans et 2,9 % des hommes en activité quittent leur travail pour assister un membre de leurs familles. Alors qu’ils jouent et un rôle clef auprès de leurs proches malades et âgés à qui ils apportent un soutien affectif et moral mais aussi une aide matérielle indispensable, les aidants ont également besoin d’aide. En France, selon une étude de l’Insee (enquête Handicap Santé 2008) 83 % disent ressentir une charge lourde et éprouver un sentiment de solitude, et 75 % se sentent anxieux, stressés ou surmenés.
Conscients de l’importance de ces enjeux, nous souhaitons apporter des solutions aux aidants. Parmi elles : les courts séjours en maisons de retraite, l’accueil de jour, les consultations mémoires ou l’orientation vers des praticiens spécialisés...
Enfin et surtout nous faisons de l’association des familles à la vie quotidienne de nos patients ou de nos résidents notre priorité et facilitons et encourageons les occasions de maintien et d’entretien des liens familiaux.

Accompagner les aidants

Comment ? De l’aide et des réponses adaptées à chaque situation

Nos solutions pour les aidants : dialogue et proximité
Les psychologues Korian, et l’ensemble des équipes, sont à la disposition des familles au quotidien afin d’échanger, expliquer et former les aidants familiaux ; Des « Cafés des aidants » ou « Café Alzheimer » sont organisés régulièrement dans nos établissements afin de répondre aux questions des proches.
En leur donnant la possibilité d’effectuer pour leurs parents ou proches de courts séjours dans nos établissements, Korian offre une solution de repos et de prévention de l’épuisement des proches aidants et aidants familiaux.
Dans nos établissements, nous proposons également l’accueil de couples qui peuvent poursuivre leur vie ensemble tout en résidant dans une maison de retraite médicalisée ou en séjournant dans une clinique de soins de suite et réadaptation. Enfin, dans la perspective d’un séjour plus durable dans l’un de nos établissements, le dialogue permanent avec les aidants est particulièrement utile et favorise l’accueil et l’intégration des résidents.